Fonctionnement d’une éolienne

Les 3 composants principaux d’une éolienne offshore :

 

  • Le rotor :
    Il désigne la partie qui tourne sous l’action du vent. Composé de trois pales et du moyeu, le rotor est entraîné par l’énergie du vent. Il est relié à la nacelle par le moyeu.
  • La nacelle :
    Montée au sommet du mât, elle abrite les équipements qui produisent l’électricité à partir de la rotation de l’axe du rotor.  L’énergie mécanique est convertie en électricité par une génératrice.
  • Le mât :
    Il supporte l’ensemble des équipements permettant de produire l’électricité (nacelle + rotor). Il est constitué de plusieurs tronçons en acier fixés sur une fondation.

 

 

Les fondations :

La gamme des fondations possibles pour les éoliennes offshore est variée. Différents paramètres orientent le choix d’une fondation (bathymétrie, nature des fonds, conditions de houle et de courants, type d’éolienne). Plusieurs types de fondations sont donc envisagés :

Les dimensions et le poids que peuvent atteindre certaines de ces fondations (jusqu'à 50m de haut et 3000t) nécessitent des infrastructures portuaires conséquentes, ainsi que des moyens logistiques adaptés à leurs fabrication, transport et installation.

 

Le poste de transformation :

Transporter l’électricité fournie par le parc jusqu’au réseau terrestre est une problématique majeure de ces installations.

Les premiers parcs éoliens offshore se situaient à seulement quelques kilomètres des côtes, il était donc aisé de réaliser le câblage jusqu’à la terre, tout en ayant peu de pertes en ligne.

Aujourd’hui, la taille et l’éloignement des parcs au réseau conduisent à des solutions différentes. En effet, afin de minimiser les pertes en ligne d’une part, et le nombre de câbles rejoignant la terre d’autre part, l’installation d’une station de transformation en mer est indispensable.

Chaque éolienne du parc voit donc son câble relié au poste de transformation. Ce dernier monte ensuite en tension l’électricité (en 225 000V ou 400 000V) pour, au final, n’avoir qu’un seul câble qui injecte l’électricité fournie par le parc éolien offshore dans le réseau électrique terrestre.

      


Projet Baltic 1 – réalisation wpd