Un projet parmi les plus pertinents en vue du 3eme appel d’offre

A retenir dans ce communiqué :

  • Wpd offshore est partenaire du Campus de la Mer à Boulogne S/mer
  • A cette occasion, wpd offshore fait le point ce lundi 18 mai sur le projet d’un parc éolien au large du département du pas de Calais
  • La société spécialiste de l’éolien en mer considère que ce projet présente tous les atouts pour être retenu dans l’appel d’offre N°3 de l’Etat

Voici 18 mois, en novembre 2013, wpd offshore communiquait sur le possible développement, qu’elle entreprenait depuis 2008, d’un parc éolien en mer au large de la baie d’Authie. L’objectif était d’inscrire ce projet dans l’appel d’offre N°3 de l’Etat. Ce dernier arrivant à grand pas, il était utile de faire le point sur son avancement à l’occasion du Campus de la mer à Boulogne duquel wpd offshore est partenaire.

Fidèle à sa ligne de conduite, wpd offshore a multiplié les réunions de concertation avec les différents acteurs (élus, associations, administrations, usagers de la mer et du littoral). Ces réunions ont conduit à affiner la zone d’implantation et la dimension du parc en fonction des enjeux et des activités existantes. L’implantation se situerait sur le banc de Bassure de Baas. Une de ses configurations possibles présenterait une capacité abaissée à  250 MW, toujours à plus de 15km des côtes.

Dans le même ordre d’idée, les travaux avec les acteurs économiques de Boulogne sur Mer et Dunkerque se poursuivent afin de maximiser les retombées en Région.

Parallèlement, les études techniques avancent bien.  Après de nombreuses observations environnementales concluantes (études sur les oiseaux, les mammifères marins, études de sol, bathymétrie, etc.), wpd a investi dans un appareil de mesure (LIDAR)  installé il y a quelques mois pour évaluer la vitesse du vent en mer (cf photo ci-jointe) sur un caisson au large du port de Boulogne-sur-Mer (soit dans des conditions de mesure quasi-offshore). C’est un moment essentiel dans la naissance d’un projet puisqu’il commence à en matérialiser le potentiel. Or les mesures observées confirment l’importance de ce dernier.

Au-delà de son potentiel, ce projet concentre bien des atouts : il serait le plus éloigné des côtes françaises ; la zone techniquement propice  à son implantation au large du département du Pas-de-Calais présente une grande surface à même de s’adapter aux préoccupations de tous les usagers du domaine maritime ; sa faible profondeur et son cout de raccordement très modéré (exposé par RTE) lui permettent de présenter une compétitivité similaire à celle des parcs nord-européens, à même de délivrer un coût d’électricité parmi les moins chers des parcs français. Wpd considère donc  que ce projet a toutes les qualités requises pour être retenu dans les zones propices au 3ème appel d’offre. Nous poursuivons la concertation afin d’affiner son projet aux attentes et enjeux locaux.


Contact

94 rue Saint Lazare
75009 Paris
T: 01 82 72 61 00

» Envoyer E-Mail