Projet éolien Energie du Mignon

Initié en 2014, le projet éolien Energie du Mignon, se situe sur la commune de Doeuil-Sur-Le-Mignon, au sein de la Communauté de Communes des Vals de Saintonge, en Charente-Maritime (17).

Ayant reçu l’avis favorable du conseil municipal dès 2015, les équipes de wpd ont pu engager les premières démarches foncières, et mandater les premières études nécessaires au développement d’un projet éolien, à savoir les expertises naturaliste (faune et flore), paysagère, et acoustique.

Afin de recueillir l’avis de la population, des permanences publiques d’informations ont été réalisées en juillet et octobre 2017, puis en avril 2019. Localement, les services de l’Etat, le CNRS de Chizé ainsi que le gestionnaire de l’autoroute ont également été consultés.

La synthèse de l’ensemble de ces éléments a permis de travailler sur de premiers scénarios d’implantation.

  • Nombre d’éoliennes : 6
  • Puissance totale installée : 22,8 MW
  • Production électrique moyenne : 63 millions de kWh/an
  • Equivalent consommation électrique moyenne : 23 600 foyers*
  • Rejet de CO2 évité : 29 000 tonnes de CO2/an**

*Hors chauffage. Source : ADEME

**En comparant les émissions indirectes d’une éolienne à 2800 heures équivalentes pleine puissance et les émissions directes d’une centrale à gaz. Source : ADEME

 

Les éoliennes se situeront à 800m des habitations les plus proches.

 

Les étapes du projet

  1. 2015

    Premiers contacts locaux

  2. Octobre 2015

    Avis favorable du conseil municipal de Doeuil-Sur-Le-Mignon

  3. Juillet 2017

    Première permanence d’information publique

  4. Août 2019

    Dépôt du dossier

  5. Février 2020

    Dossier jugé complet et recevable

  6. Avril 2020

    Avis MRAE

  7. Septembre 2020

    Enquête publique

  8. 2021

    Décision préfectorale

  9. 2020

    Préparation du chantier

  10. 2023

    Construction du parc éolien

  11. 2024

    Mise en service du parc éolien

A l’issu de ce choix, l’ensemble du dossier de demande d’autorisation a pu être finalisé. Il a été déposé en Préfecture le 28 août 2019. Des éléments complémentaires ont été demandés en octobre 2019, auxquels une réponse a été apportée en décembre 2019. Le 11 février 2020, le dossier a été jugé recevable et complet. Puis le 9 avril 2020, l’avis de la mission régionale de l’autorité environnementale a été émis.

Nous ne manquerons pas de vous informer dès que nous aurons de nouveaux éléments d’informations.

Foire aux questions

Retrouvez notre Foire aux questions sur les énergies renouvelables !