L’éolien terrestre : une énergie propre, fiable et compétitive

Le recours à des énergies renouvelables est nécessaire pour parvenir à couvrir nos besoins et ceux des générations futures tout en respectant notre environnement.

L’énergie éolienne ne pollue pas l’air, ne produit pas de déchet et n’émet aucun gaz à effet de serre. 

Au regard du potentiel de développement des différentes sources d’énergies renouvelables dans notre pays, l’éolien est le fer de lance de la transition énergétique, à terre comme en mer.

Pour en savoir plus

« Ces éoliennes vont alimenter des milliers de foyers. A travers notre Communauté de Communes, trois grosses réalisations ont été faites, en partie grâce à l’éolien :

Deux maisons pluridisciplinaires ont été construites. Nous avons fait un emprunt, que nous remboursons grâce aux IFER, et donc, à l’éolien !

Nous avons désormais la fibre sur les 42 communes de notre Communauté de Communes. L’emprunt a été remboursé aussi grâce aux éoliennes.

Une micro-crèche a été construite, également remboursée en partie de la même manière !

L’éolien profite à tous les habitants. Je suis pour l’éolien, et aussi pour les autres énergies renouvelables. »

 

 

La filière éolienne poursuit son développement sur le territoire français et devient un vrai moteur de croissance et d’emplois. En 2020 la filière française est forte de plus de 20 200 emplois, avec la création de plus de 5 emplois locaux par jour, dont les emplois pour la surveillance et la maintenance pour chacun de nos parcs.

wpd fait appel à des entreprises locales pour les travaux de construction (TPE, PME) : terrassement, fourniture de béton, raccordement au réseau public.

Des retombées importantes pour les territoires

Dans un contexte de restriction budgétaire pour les collectivités, l’éolien représente une source de recettes fiscales nouvelle pour les territoires qui accueillent un projet éolien.

Le Conseil de Défense Ecologique l’a rappelé en décembre 2020 : 1€ de soutien public investi dans les projets d’énergie renouvelable en 2019 a généré 2€ de valeur ajoutée sur les territoires !

Les collectivités les plus proches bénéficient d’une part de cette recette : la commune, l’EPCI et le département perçoivent chacun un montant en fonction de la puissance de l’éolienne installée sur leur territoire. Ainsi, ce budget est réinvesti au service des habitants dans les projets portés par les collectivités.

Par la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), le gouvernement a fixé en avril 2020 des objectifs ambitieux pour le développement des énergies renouvelables : pour l’éolien terrestre, la puissance installée doit atteindre 24,6 GW à fin 2023. A l’horizon 2028, ce seront 34,1 GW pour une option basse, et 35,6 GW pour une option haute, qui devront être implantés en France métropolitaine. Pour se concrétiser, ces objectifs doivent se traduire localement.

Dans toutes les régions de France, des élus des territoires souhaitent désormais s’inscrire dans la transition énergétique et construire un véritable projet de développement durable localement, avec en son cœur les énergies renouvelables.