Projet éolien de Saint-Laurs et Beugnon-Thireuil

Venant prendre appui sur un secteur favorable identifié lors d’une étude pour l’établissement de Zones de Développement Eolien (ZDE) le futur parc éolien de Saint-Laurs et Beugnon-Thireuil a été initié de longue date.

Dès 2009, la communauté de communes Gâtine – Autize (aujourd’hui intégrée dans la communauté de communes Val de Gâtine), planche sur le développement d’un ou plusieurs parcs éoliens sur son territoire. C’est dans ce cadre qu’une ZDE se dessine à cheval sur les territoires de Saint-Laurs et La Chapelle-Thireuil. En raison du contexte réglementaire, et n’ayant pas été au bout de la démarche de ZDE, la communauté de communes laisse le soin aux communes d’organiser le développement éolien sur leur territoire.

Ainsi, en 2014, suite à un appel à projets, wpd onshore France est lauréat pour le développement d’un parc éolien sur la zone identifiée au début des années 2010. S’en suivra un long travail en commun pour la définition du projet éolien qui sera autorisé par arrêté préfectoral en octobre 2019.

La construction du projet débutera courant 2021 et sera ainsi l’aboutissement de la transition énergétique sur cet ancien secteur minier.

  • Nombre d’éoliennes : 6
  • Puissance totale installée : 18 MW
  • Production électrique moyenne : 55 millions de kWh/an
  • Equivalent consommation électrique moyenne : 18 000 foyers*
  • Rejet de CO2 évité : 4 000 tonnes de CO2/an**

*Hors chauffage. Source : ADEME

**En comparant les émissions indirectes d’une éolienne à 2800 heures équivalentes pleine puissance et les émissions directes d’une centrale à gaz. Source : ADEME

 

  • Le site du projet éolien de Saint-Laurs et Beugnon-Thireuil présente des caractéristiques techniques favorables pour l’implantation d’éoliennes. Eloigné de tout secteur écologique d’importance, ce site d’implantation vient s’insérer entre les deux lignes très hautes tension structurantes du paysages sur ce secteur de transittion entre plaine et gâtine.
  • La grande implication des élus des communes d’implantation a permis de porter un projet conçu par et pour le territoire.
  • Situées à plus de 700 m des premières habitations, les six éoliennes du parc éolien bénéficieront d’un gisement éolien à fort potentiel.
  • La transition écologique prend ici tout son sens sur cet ancien secteur minier.

Les étapes du projet

  1. 2014

    1ers contacts avec la mairie

    Délibération favorable des conseils municipaux et de la Communauté de Communes : juin et juillet 2014

  2. 2015-2016

    Lancement des études écologique, paysagère et acoustique

  3. Juin 2017

    Permanences publiques

  4. Décembre 2017

    Dépôt du dossier

  5. 18 février - 21 mars 2019

    Enquête publique ponctuée par un avis favorable du commissaire enquêteur

  6. 7 octobre 2019

    Décision préfectorale

  7. Août 2021

    Début de la construction du parc éolien

  8. 1er trimestre 2023

    Mise en service du parc éolien

Suite à sa désignation par les communes d’implantation, wpd  a mis en place des outils pour favoriser les échanges et la co-construction du projet avec les propriétaires, agriculteurs et communes.

wpd onshore France a, tout le temps du processus de développement du projet, échangé de façon régulière avec chaque partie concernée par le projet. Des réunions spécifiques avec l’ensemble des propriétaires/agriculteurs de la zone d’implantation potentielle ont eu lieu au début de la réflexion ainsi qu’en phase de conception finale du projet.

Souhaitant un projet de territoire, pensé par le territoire, l’équipe projet a souhaité la mise en place d’un comité de pilotage réunissant élus, riverains et utilisateurs du site (agriculteurs, pêcheurs, chasseurs…) pour d’une part relayer l’information localement et d’autre part, élaborer les mesures de compensation et d’accompagnement du projet.

En parallèle, des informations ont été publiées dans les bulletins municipaux ou bien données directement lors de conseils municipaux.

La construction du parc éolien de Saint-Laurs et Beugnon-Thireuil sera accompagnée de la mise en place de plusieurs mesures portant sur le milieu naturel ou le milieu humain.

Tout d’abord, en association avec le Conservatoire des Espaces Naturels de Nouvelle-Aquitaine, une mesure de plantation et de plus-value environnementale va être mise en place. Ce sera un total d’environ 4 000ml de haies qui seront à terme replanter dans secteur à proximité du parc éolien.

Un fond de plantation de haies champêtres ou d’arbres de vergers pour les riverains est également prévu dans le cadre du projet éolien.

Une communication pour de la sensibilisation et de la pédagogie aux énergies renouvelables sera créée le long des chemins de randonnée et au centre du parc éolien.

Enfin, il est prévu de participer à l’embellissement du centre bourg de Saint-Laurs et d’installer des lampadaires solaires sur la commune de Beugnon-Thireuil.

Foire aux questions

Retrouvez notre Foire aux questions sur les énergies renouvelables !